Emmanuelle Cosse veut un hébergement citoyen des migrants

Il faut trouver une solution pour héberger les réfugiées arrivant de plus en plus nombreux en Europe. La France qui doit loger rapidement 1000 réfugiés supplémentaires, que l’Europe lui a réservés, est aussi concernée. Le gouvernement socialiste a donc confié ce problème à Emmanuel Cosse, sa récente ministre du Logement. Elle s’est aussitôt penchée longuement sur le problème. Il lui fallait trouver la solution. S’étant mise au vert quelques temps, elle a eu enfin l’idée du siècle :  Développer « l’hébergement citoyen ». En gros, c’est le citoyen qui hébergera le migrant ! Pour mettre en route son idée, elle a lancé un appel à projets. Elle en est sûr, elle va ainsi régler le problème d’hébergement des migrants.

L’État va soutenir financièrement ce projet,  en proposant jusqu’à 1 500 euros par personne et par an

On se demande vraiment où le pays ruiné, va trouver l’argent. Peut être en vendant un aéroport, tant qu’il en reste. Les associations qui mettent déjà en place un accompagnement individuel des réfugiés chez des particuliers, souhaitent également participer à l’insertion du réfugié, sur une période de deux ans. Cet appel à projets est réservé aux personnes majeures, qui sont volontaires et qui ont obtenu le statut de réfugié. Dans ce cas, on les logera gratuitement, sur tout le territoire national.  Les logements proposés devront avoir au moins une chambre privative. Le réfugié, le ménage d’accueil et l’association qui l’accompagne, devront signer une convention. L’engagement des hôtes sera pour une durée minimum de 3 mois et pourra être prolongé jusqu’à un an.

La date limite du dépôt des dossiers est le 20 septembre et les projets pourront être lancés dès le 1er octobre 2016

Les associations sélectionnées  devront identifier les réfugiés susceptibles de participer à ce dispositif et recenser les propositions d’accueil, puis procéder à la mise en relation et assurer le suivi social des personnes hébergées. Pour Emmanuelle Cosse, c’est une opportunité, pour la France. Cet appel doit permettre de compléter le dispositif existant (notamment les centres d’accueil et d’orientation, qui doivent passer de 2 000 à 5 000 places d’ici la fin septembre), alors que les évacuations de migrants ont atteint des niveaux record à Paris ces dernières semaines.

La France s’est engagée à recevoir jusqu’en 2017 plus de 30 000 réfugiés venus de Turquie, du Liban ou des hotspots (centres d’enregistrements) grecs et italiens. Des milliers de migrants entrent également par leurs propres moyens sur le territoire.

Emmanuelle Cosse veut un hébergement citoyen des migrants
5 (100%) 1 vote
Emmanuelle Cosse veut un hébergement citoyen des migrants

Un commentaire sur “Emmanuelle Cosse veut un hébergement citoyen des migrants

  • 12 août 2016 à 23 h 00 min
    Permalink

    Moi je loge déjà chez moi, mes 3 enfants de 27, 28 et 30 ans et leurs famille, ils sont chômeurs, fallait bien. Il y a aussi mes parents, qui n’arrivaient plus à vivre avec leur retraite de misère et aussi un cousin chercheur d’emploi, qui vient de sa campagne, pour tenter sa chance en banlieue Parisienne. Il a du quitter sa ferme qui ne le faisait plus vivre. Je pourrais peut-être loger quelques migrants ? Pour faire plaisir à sœur Emmanuelle… Cosse !

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *