Espagne Portugal pas de sanctions financières provisoirement

Pas de sanctions financières pour l’Espagne et le Portugal, prévues pour cause de dérapages budgétaires, par la commission européenne, ne seront finalement pas appliquées. Il leur a été accordé un délai supplémentaire pour faire passer leur déficit sous la barre des 3%.

En 2015, le déficit public espagnol atteignait 5,1% du PIB, alors qu’avec le pacte de stabilité, les objectifs que lui avait fixés la Commission étaient de 4,2%. Le Portugal, lui avait atteint un déficit public de 4,4% du PIB l’année dernière, alors que l’objectif fixé était de repasser sous les 3%.

Pas de sanction donc, mais un délai supplémentaire pour qu’ils réduisent leur déficit, pour le faire passer sous la fameuse barre des 3%.

Vice-président de la Commission européenne chargé de l’euro, Valdis Dombrovskis a déclaré « Sachant que l’Espagne et le Portugal ont déjà subi de dures crises, aussi bien économique que financière, il faut reconnaitre qu’ils ont malgré tout réussi à rétablir une stabilité financière, en appliquant des ajustements budgétaires majeurs, passant par des réformes structurelles leur permettant de gagner en compétitivité. Il ne faut pas sous-estimer ces efforts ».

Pour moi, cette décision a été prise, par rapport au fait qu’ils savent très bien, que la cote d’amour envers l’Europe est au plus bas, et cela pour bon nombre des citoyens Européens. Le tout accentué par le choc d’un Brexit qui entraine le Royaume Unis hors de l’UE.

Les membres de la commission n’ont pas voulu en ajouter une louche. La peur de perdre, leur Europe !

Comme dirait Pierre Moscovici, quelques sanctions même symboliques n’auraient pas permis une correction du passé et n’auraient pas été comprises des peuples.

Espagne Portugal pas de sanctions financières provisoirement
Noter cet article
Espagne Portugal pas de sanctions financières provisoirement

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *