Faux djihadiste sème la panique dans la commune de Condrieu

Grosse frayeur dans la commune de Condrieu située dans le département du Rhône.

Samedi 23 juillet, aux alentours de 17h15,une automobiliste passant tranquillement devant le bureau de Poste du village de Condrieu,  a eu la peur de sa vie en apercevant un homme, masqué d’un foulard, qui portait une ceinture d’explosifs scotchée autour de lui, d’où sortaient des fils électriques et tenant une arme de poing. Au vu de cet équipement qui semblait plus vrai que nature, la pauvre femme a tout de suite cru à une nouvelle attaque terroriste.

Une ceinture d’explosifs et une arme de poing, comme celles vues à la télé.

Prise de panique, l’automobiliste, a appelé immédiatement les gendarmes, qui sont arrivés sur les lieux, rapidement. Ce n’est pas moins d’une trentaine de gendarmes et une douzaine de véhicules qui ont convergé en direction d’une possible attaque terroriste. On a pu assister, alors, à une intervention massive des forces de l’ordre, devant le bureau de poste.

Finalement, les gendarmes ont interpellé deux individus, le terroriste présumé et un homme qui l’accompagnait, pour le filmer.

Les représentants des forces de l’ordre ont vite compris, que la totalité des armes, étaient fictives. Les deux faux terroristes leur ont expliqué être en plein tournage d’un clip vidéo parodique. Leur intention, selon leurs dires,  était juste de « tourner en ridicule » les terroristes. Projet bien risqué dans le contexte anxiogène actuel, marqué par de véritables tueries de masse.

Le duo a alors été placé en garde à vue par les gendarmes pendant 10 heures.

Le faux terroriste reconnaissant, mais un peu tard,  qu’il aurait dû demander les autorisations nécessaires pour le tournage. Le parquet de Lyon, peu enclin à la plaisanterie, a décidé d’ouvrir une enquête « pour violences avec préméditation ».

Faux djihadiste sème la panique dans la commune de Condrieu
Noter cet article
Faux djihadiste sème la panique dans la commune de Condrieu

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *