Puy du fou: Emmanuel Macron avoue je ne suis pas socialiste

Invité par Philippe Le Jolis de Villiers de Saintignon, un ancien politicien, Emmanuel Macron le ministre de l’Économie socialiste, s’est rendu vendredi en fin de journée dans le parc d’attractions du Puy du Fou. Sur place, il a salué le maitre des lieux,  le qualifiant d’entrepreneur culturel. Il n’a pas caché l’admiration qu’il avait envers lui, capable de faire tourner avec succès, une entreprises dont les 2650 comédiens sont des bénévoles, (1200 par représentation), donc, sans salaires.

Macron rêveur aurait lancé « Je vous envie, Monseigneur, si seulement je trouvais des chauffeurs de bus, bénévoles ! »

Dans ce délire de royauté entre chevaliers et gueux, ce qui n’est pas sans déplaire à ce passionné de fleur de lys, le locataire de Bercy a lancé faisant le buzz «  L’honnêteté m’oblige à vous dire que je ne suis pas socialiste »  quel  scoop ! Donc l’histoire de sa mémé socialiste, qui l’avait aiguillée dans cette voix du peuple, n’était que pipo ? D’après lui, cette spécificité ne l’empêche pas de mener à bien la mission qui lui a été confiée par le chef de l’État: « quand vous êtes ministre de la République, vous servez l’intérêt général. »

Donc si vous avez voté socialiste pour avoir un gouvernement socialiste, aujourd’hui, ce n’est plus obligé !

Vous pouvez avoir un président et des ministres de droite. Enfin, depuis le temps qu’il sort des déclarations soit disant dissidentes, cela n’a pas l’air de déranger plus que ça, le président Hollande, de toutes façons, c’est lui qui l’a nommé, sachant très bien ce qu’il était réellement.Emmanuel a ajouté «  Notre pays est paralysé parfois par une espèce de sectarisme, par des oppositions stériles qu’on voudrait créer. Il y a des divergences, elles sont réelles»,

Et en continuant dans sa lancée « C’est normal, c’est la vie politique. Philippe de Villiers a ses convictions que je respecte, j’ai les miennes, sur l’Europe, sans doute sur la société française. Nous appartenons à un même pays»

Emmanuel Macron n’est donc pas socialiste, on l’avait étiqueté comme tel à l’insu de son plein gré.

Ce n’est pas vraiment une surprise, mais aujourd’hui le ministre qui s’était toujours contenté de rester évasif sur la question, l’a avoué.

Déjà en février 2015, le benjamin du gouvernement s’était fait remarquer en annonçant qu’il n’était plus membre du PS. « Je l’ai été. Aujourd’hui je suis ministre. Non, je ne suis pas encarté au PS ».

Donc il faudra s’en souvenir en 2017, celui pour qui vous allez voter, peut en cacher un autre. On ne dira plus menteur comme un arracheur de dent, mais menteur comme un socialiste.

Puy du fou: Emmanuel Macron avoue je ne suis pas socialiste
5 (100%) 1 vote
Puy du fou: Emmanuel Macron avoue je ne suis pas socialiste

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *