Touriste chinois mis à tort en foyer de réfugiés Allemand

Touriste chinois réfugié en Allemagne par erreur
Touriste chinois réfugié en Allemagne par erreur

Un touriste chinois de 31 ans voyageant à travers l’Europe, s’est retrouvé bloqué pendant deux semaines dans un foyer de réfugiés en Allemagne. La cause ?  La lourdeur bureaucratique Allemande et la barrière de la langue. Pour de curieuses raisons, le 4 juillet dernier, ce voyageur, qui avait perdu son portefeuille et qui ne  parlait ni l’anglais ni l’allemand et ne parlant que le mandarin, suite a son passage au contrôle de l’aéroport, s’est vu désigné comme « ayant besoin d’aide » par les autorités Allemandes, cela peu après l’atterrissage de son vol à Stuttgart, dans le sud-ouest du pays.

Mais l’aide qu’il reçoit ne correspond pas vraiment à celle qu’il attend !

Le pauvre homme se retrouve alors dans un centre de premier accueil. Une fois dans ce centre, on lui tend un formulaire à remplir et à signer,  le vacancier ne comprenant pas grand-chose à ce qui lui arrive et ne pouvant pas se faire comprendre,  signe ce fameux formulaire, qu’on devait lui tendre avec insistance, croyant peut être que c’était un papier officiel concernant la perte de son portefeuille.

Malheureusement pour lui,  c’était un formulaire de demande d’asile proposé par les autorités locales.

Cette signature déclenche une machinerie à laquelle il ne pouvait plus échapper. L’estivant est alors transféré à Dortmund (Ouest) le 6 juillet, dans un dispositif hôtelier spécialisé dans l’accueil des réfugiés, comme l’exige la procédure allemande, un organisme qui s’occupe de la répartition des migrants entre les différents États-régions. L’homme que  l’ONG  a appelé « Mr. L », atterri ensuite dans une structure du même type à Dülmen, non loin du premier centre d’hébergement.

Il voulait juste voyager en France et en Italie, Mr L !

Passeport et visa confisqués, le malheureux, dont l’identité ne nous est pas connue, a fait l’objet de la procédure habituelle, dans ce genre de situation, visites médicales et prises d’empreintes digitales et comble du délire Merkelien, le voyageur a touché les aides réservées aux demandeurs d’asile.

Mais son attitude a fini par éveiller l’attention des responsables du centre, des gens très vifs, pour qui ce bénéficiaire se distingue curieusement des autres.

C’est une application de traduction sur mobile qui viendra finalement à bout du malentendu.

L’homme peut enfin se faire comprendre, c’est un touriste Chinois ! Selon le responsable du centre,  qui au final a été surpris par la réaction du ressortissant chinois, c’était un moment extraordinaire. L’homme a déclaré juste vouloir voyager en France et en Italie et qu’il n’imaginait pas l’Europe comme cela. Puis il a remercié l’ensemble du personnel et de lever le camp. Les Chinois sont vraiment sympas !

« Mr. L » a dû malgré tout attendre l’arrêt total des procédures, ce qui lui a valu encore dix jours de calvaire supplémentaires, puis a repris son voyage, à nouveau contrarié par la perte de ses documents d’identité par les services allemands.

Touriste chinois mis à tort en foyer de réfugiés Allemand
Noter cet article
Touriste chinois mis à tort en foyer de réfugiés Allemand

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *