Brugmansia Datura des fleurs splendides un parfum envoûtant

On trouve cette plante assez facilement en Europe, bien sûr il faudra la rentrer en hiver. On peut en acheter dans des jardineries où chez des passionnés qui la soignent et la font pousser, histoire d’admirer leurs magnifiques fleurs et de sentir leur parfum intense (censé attirer les papillons le soir). Sur le net, il y a de nombreuses boutiques et forums, de tous pays, qui traitent de l’art de cultiver cette curieuse plante. C’est au début du XIXe siècle qu’Alexander Von Humboldt, naturaliste, géographe et explorateur allemand et Aimé Bonpland, un botaniste français, ont découvert la plante, pendant leur exploration de l’Amérique du Sud. Le nom donné à la plante vient quant à lui de Sebald Justinus Brugmans, né en1763, mort en 1819, qui était professeur d’histoire naturelle à l’université de Leyde. On pense  qu’elle est originaire des Andes mais elle pousse aussi à l’état spontané dans les Antilles et en Océanie. On la trouve aux États-Unis et en Europe, où elle a été acclimatée, bien qu’elle ait une nette préférence pour les climats et les sols à la fois humides et chauds. De nombreuses variétés aux diverses couleurs ont été créées pour les jardins d’agrément et les particuliers.

Usage chamanique, sorcières et flèches empoisonnées

datura
datura

Depuis des  millénaires, on cultive le Brugmansia sanguinea dans les Andes péruviennes, il sert à  confectionner des préparations servant à rentrer dans de violentes transes . (napolitaines)
Très toxique, elle peut être mortelle. Seuls les chamans expérimentés l’utilisent. Les croyances traditionnelles affirmaient que le brugmansia punissait sévèrement les personnes qui lui manquaient de respect.
En Colombie et au nord du Pérou, les chamans utilisent de préférence le Brugmansia aurea. D’après les croyances colombiennes, le Brugmansia vulcanicola serait habité par un esprit maléfique. Les Celtes eux, se servaient d’une préparation à base de Datura pour empoisonner leurs flèches avant un combat.
On a longtemps confondu le genre Brugmansia avec le genre Datura, le considérant comme une espèce de Datura (Datura arborea). Cela se comprend,  le datura et le brugmansia possède en effet des fleurs ayant la forme de trompettes (c’est de là que vient son nom familier de trompette des anges). Pourtant, leur différence est facilement observable, les « clochettes » du datura sont érigées, alors que celles du brugmansia sont tombantes. De plus, les brugmansias sont des plantes arbustives, tandis que la plupart des daturas sont des plantes herbacées.

On donne le nom de Borrachero aux plantes du genre Brugmansia, le nom de Datura, employé en Europe, vient lui de Colombie.

brugmansia
brugmansia

Attention, ces plantes sont très toxiques, potentiellement mortelles. Ne pas consommer, même avec modération.
Les deux plantes sont très voisines, elles ont d’ailleurs les mêmes caractéristiques toxiques : Ces plantes contiennent des substances psycho actives, comme la scopolamine (substance servant à la fabrication du sérum de vérité), l’hyoscyamine et  l’atropine. Curieusement, le Datura appartient à la famille des pommes de terre ou solanacées qui inclut des plantes telles que la Belladone et la Mandragore.
Le Datura est principalement consommé en tisane, contenant plusieurs composants. Les graines, les feuilles et le nectar de la fleur peuvent être mangés ou fumés. Les défonces que connaissent les consommateurs sont :  Le délire, l’illusion, les hallucinations, la désorientation et les discours incohérents. Parfois sans retour…

Voici quelques noms donnés au Datura « Jimson weed », « herbe du diable », « pomme poison », « pomme folle », « trompette de la mort »

L’oracle de Delphes et les Incas d’Amérique du sud l’ont certainement utilisée pour faire leurs prophéties. Bien qu’étant hallucinogène, la stramoine était employée pour soigner la folie. C’est dingue !
Sans contrôle médical strict, il ne faut pas l’ingérer, elle sert aussi à soigner l’asthme, la coqueluche, les symptômes de la maladie de Parkinson, etc…
Les brugmansias se trouvent en différentes couleurs, blanc, jaune, violet…Voici quelques noms d’espèces d’origine : Brugmansia arborea, Brugmansia aurea, Brugmansia sanguinea, Brugmansia suaveolens, Brugmansia versicolor, Brugmansia insignis, Brugmansia vulcanicola. Ces espèces d’origines sont fertiles entre elles, donc dans la nature on trouve aussi des hybrides spontanés, ce qui fait qu’il est de plus en plus difficile de trouver des espèces d’origine véritablement ‘pures’ . Il y a aussi des hybrides artificiels, issus de pollinisations forcées.

Donc une plante a admirer, mais rien d’autre !

Brugmansia Datura des fleurs splendides un parfum envoûtant
Noter cet article
Brugmansia Datura des fleurs splendides un parfum envoûtant

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *